Quelle différence entre crèche et micro-crèche ?

La crèche est un endroit parfait pour accueillir les enfants du premier âge. Elle leur permet d’apprendre à vivre en collectivité avant leur insertion scolaire. Ainsi, ils éprouveront moins de difficultés à la maternelle, déjà qu’ils seront habitués aux repas industriels. Et ce n’est pas tout ! Avec une crèche, l’enfant se sociabilise. Le parent quant à lui découvre d’autres parents, ce qui pourrait faire naître une relation amicale durable. Cependant, il existe deux types de crèches que sont : la crèche classique et la micro-crèche. Quelle est la différence entre ces deux centres d’accueil ? Éléments de réponse dans cet article.

La taille de la structure

La première différence entre une crèche et une micro-crèche est la taille de chacune de ces structures. En effet, la crèche peut accueillir un nombre important d’enfants de 2 mois et demi jusqu’à 3 ans. Ce nombre peut avoisiner 40, 50 voire 60. C’est pour cette raison qu’on qualifie la crèche d’un centre multi-accueil d’enfants. De plus, dans une crèche, on remarque une répartition d’enfants selon leur tranche d’âge. Cela nécessite donc un nombre conséquent de professionnels notamment les Éducateurs de Jeunes Enfants et les Auxiliaires de Puériculture.

A lire en complément : À quel âge arrêter l’allaitement ?

La micro-crèche quant à elle est une structure relativement petite. Contrairement à la crèche traditionnelle, elle ne peut pas accueillir un grand nombre d’enfants. Sa capacité est donc très limitée et varie entre 5 à 10 enfants au maximum. Pour cette raison, ces derniers sont regroupés sans distinction d’âge et donc en une section unique. Aussi, le nombre de professionnels de la petite enfance est généralement de 4.

La tarification

La tarification est une autre différence qui existe entre une crèche et une micro-crèche. En effet, avec une crèche, les familles bénéficient d’un financement de la part de leur employeur. Également, la CAF verse une allocation à la structure. La CNAF quant à elle fixe un coût horaire à payer selon les revenus des parents et le nombre d’enfants qu’ils disposent.

A lire en complément : Combien coûte le service d’un avocat ?

Par contre, dans une micro-crèche, aucune allocation n’est versée à la structure. Cependant, les parents reçoivent le CMG de la part de leur CAF. Ce montant alloué peut couvrir jusqu’à 85% des dépenses à effectuer pour la charge des enfants. De plus, il faut préciser que la tarification famille dans une micro-crèche est nettement plus élevée qu’en crèche classique. Une avance de trésorerie est d’ailleurs requise.

L’accueil

Une petite différence s’observe également au niveau de l’accueil que réserve chacune de ces structures. À la crèche, les enfants sont classés de façon homogène selon leur âge. Ce qui n’est pas le cas dans les micro-crèches qui font un mélange des enfants, quel que soit leur âge. Ainsi, les grands sont des modèles. L’ambiance est conviviale et les échanges sont fluides.