C’est quoi un problème cognitif ?

C'est quoi un problème cognitif ?

Si l’on constate une perte de mémoire, une difficulté de langage ou des changements d’humeur, cela peut rapidement inquiéter et mener à des conclusions hâtives. Seulement ces symptômes peuvent cacher de graves problèmes de santé. C’est pourquoi il est important de se renseigner sur les problèmes cognitifs et leur diagnostic afin de prendre en main rapidement le problème.

À quoi correspond un problème cognitif ?

Avant d’identifier un problème cognitif, il est essentiel de savoir le définir. Le terme cognitif est défini comme “la capacité de connaître”. Il y a différents stades dans le trouble cognitif, cela peut aller d’un trouble cognitif léger à la démence, il faut donc être vigilant dès le moindre symptôme.

A lire aussi : Comment perdre un kilo en une semaine ?

Le problème cognitif correspond à l’altération ou une modification de la fonction cognitive. Cela concerne différentes fonctions cognitives, on en dénombre 6 :

  • L’attention
  • La mémoire
  • Les fonctions exécutives
  • La mémoire de travail
  • Les fonctions spatiales et visuelles
  • La cognition sociale

Ainsi, les troubles cognitifs correspondent à des défaillances dans ces domaines liés à la réflexion et la mémoire. Ces problèmes peuvent évoluer dans le temps et s’aggraver si l’on ne s’en occupe pas. Le principal trouble connu est la maladie d’Alzheimer, cependant ce n’est pas la seule maladie.

A voir aussi : Comment cacher les varices ?

Dès l’apparition de symptômes, il est recommandé de consulter. Un trouble de la mémoire ou de l’attention peut représenter un risque au quotidien et peut même mener à un développement de maladies à vie s’il n’y a pas de traitement.

Comment traiter les troubles cognitifs ?

Lorsque l’on aperçoit l’apparition de troubles cognitifs, il est important de faire appel à un professionnel de santé afin de prendre en charge le problème pour éviter le développement de maladies.

Identifier le trouble cognitif, causes et symptômes

La première étape dans le traitement de la maladie cognitive est d’identifier le trouble. La sphère cognitive concerne l’attention, la mémoire et la réflexion. Les signes avant-coureurs sont donc liés à cela, on peut, par exemple, subir des pertes de mémoire ou des difficultés à s’exprimer. Dans les tâches quotidiennes, on peut observer quelques symptômes, cela peut être des difficultés à réaliser une tâche que l’on a l’habitude de faire, mais aussi perdre des objets.

La réflexion est aussi plus complexe lorsque l’on souffre d’un problème cognitif. Par exemple, on va avoir du mal à s’exprimer ou à résoudre un problème de calcul mental simple. Ce sont de petits symptômes qui peuvent évoluer et s’accumuler, il est donc important d’être attentif aux changements de comportements.

Certains troubles peuvent venir de chocs à la tête ou d’un problème vasculaire, surtout après un accident cardio-vasculaire. Seulement, certains troubles ont des causes génétiques ou héréditaires. Il est important de garder une bonne hygiène de vie afin de rester en bonne santé, certains problèmes se développent aussi avec l’âge. Conserver de bonnes habitudes de vie est essentiel pour prévenir les maladies, car cela affecte le cerveau.

Les principales maladies

Les troubles cognitifs sont responsables de plusieurs maladies qui affectent le cerveau. La maladie la plus connue est Alzheimer. Alzheimer est une cause de démence fréquente chez les personnes âgées, elle provoque une lourde perte de mémoire, des difficultés de langage et une désorientation.

Il y a plusieurs stades dans les troubles cognitifs, certains sont plus légers, on en dénombre au moins 250. Les principaux troubles cognitifs sont :

  • L’amnésie : perte partielle ou totale de la mémoire
  • Le délirium : dysfonctionnement de la pensée
  • La démence : dégradation de la fonction cognitive

Ces troubles sont à prendre au sérieux afin qu’ils n’évoluent pas, car cela représente un grand risque, votre vie peut être affectée si ce n’est pas traité.

Obtenir un diagnostic et un traitement

La première étape pour obtenir un diagnostic est de se diriger vers le médecin traitant. Le médecin de famille est une personne qui instaure facilement de la confiance, ainsi, il sera plus facile de se livrer sur les troubles que l’on observe. Ensuite, le médecin pourra soumettre des tests de mémoire ou des examens autour du cerveau pour observer l’état du patient. Une fois que le professionnel de santé spécialisé en troubles cognitifs aura réalisé différents examens, il sera apte à conseiller et apporter un traitement au patient.