Quel âge pour commencer le coloriage ?

Les enfants ont besoin de pratiquer de nombreuses activités pour leur développement. Le coloriage est l’une de ces activités. Mais à quel âge un enfant doit-il vraiment commencer à colorier ? Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur ce sujet.

Le coloriage pour développer la motricité fine

Tous les enfants ne courent, ne sautent, ne découpent, ne collent ni ne dessinent de la même manière à l’école. Pour ces compétences, il est important que la motricité fine et la motricité globale soient bien développées. Le rôle du coloriage dans le développement de l’esprit scientifique est naturellement le suivant : le coloriage contribue à accroître la créativité et la confiance en soi de l’enfant. À l’école, on accorde beaucoup d’attention à cet aspect de façon ludique. C’est l’action coordonnée de saisir, manipuler et relâcher des objets avec la main, les doigts et le pouce.

A lire également : Pourquoi faire du coloriage ?

De nombreuses tâches scolaires font appel à la motricité fine, comme découper, coller et colorier. Mais également jouer avec des matériaux de construction, ramasser de petits objets et en faire quelque chose. Il y a aussi le travail avec un clavier et une souris, enfiler une mante et fermer un sac.

Âge et développement appropriés pour le coloriage

À l’âge de deux ans, l’enfant est probablement capable de tenir un crayon, un marqueur ou un crayon de couleur. Cela signifie qu’il est aussi prêt à essayer de faire du coloriage. Selon l’Académie américaine de pédiatrie, il est probable qu’il soit maladroit au début. Cependant, cela améliore ses capacités motrices. De cette manière, il sera capable de dessiner des cercles et des lignes dans les mois à venir.

A lire aussi : Quelle peinture choisir pour loisirs créatifs ?

Dès que l’enfant peut tenir un crayon, s’il montre de l’intérêt pour les activités artistiques, donnez-lui les outils. Ceux-ci lui permettront d’être créatif. Vous pouvez envisager d’acheter des crayons plus grands. Ils sont disponibles dans les magasins de détail et les boutiques d’art. Lorsque votre enfant s’habitue à colorier, vous pouvez introduire la version traditionnelle plus petite des crayons de couleur.

Bien sûr, le coloriage sur papier est l’un des moyens les plus faciles d’encourager votre enfant à être créatif. Mais ce n’est évidemment pas le seul. Accrochez une grande feuille de papier au mur et laissez votre tout-petit griffonner une fresque avec des crayons de couleur.

Les problèmes lors du coloriage chez l’enfant

Notez que l’enfant peut avoir des difficultés à saisir et à déplacer un objet avec les deux mains. Ajouté à ceci, il y a aussi la possibilité que :

  • L’enfant aurait du mal à faire bouger un doigt indépendamment. Il aurait du mal à se servir à la fois du pouce et de l’index.
  • L’enfant exercerait une force excessive ou insuffisante
  • Incapacité à saisir un très petit objet, comme une petite perle, entre le pouce et le bout des doigts.

Enfin, l’enfant est incapable de tenir et de déplacer un objet d’une seule main (manipulation à main levée).