Quel nom prendre après le mariage ?

Lorsque deux personnes se marient, il n’y a pas que la femme qui peut prendre le nom de son homme. En effet, l’inverse est bien possible tout comme la fusion des deux patronymes. C’est une option rendue possible grâce à l’entrée en vigueur de la loi sur le Mariage pour tous. Si vous vous demandez quel nom prendre après le mariage, voici ce que vous devez savoir.

Nom après le mariage : ce que dit la loi

Avant la loi du « Mariage pour tous », la femme était obligée de prendre le nom de famille de son époux. On entend par nom de famille, l’appellation patronymique du conjoint (celui qu’il tient de ses parents). Il peut s’agir du nom de famille de la mère ou du père selon les cas.

A lire en complément : Découverte du quartier Gratte-ciel à Villeurbanne : attraits et vie locale

Grâce à la loi « Mariage pour tous », les modalités ont changé. La femme a désormais la possibilité de garder son nom de jeune fille. Dans une autre mesure, elle peut également prendre celui de son époux. Pour finir, la mariée peut décider de se faire appeler par un nom d’usage.

On comprend par appellation d’usage, le nom de famille de la personne avec qui l’on est marié. Dès lors, la mariée a désormais 3 possibilités à savoir :

A lire aussi : 22h22 : Décryptage de la Signification Flamme Jumelle

  • garder son nom de jeune fille ;
  • prendre celui de son mari ;
  • utiliser un nom d’usage (composé ou non).

Si les hommes gardaient habituellement leur nom d’usage, il leur serait désormais permis de prendre le nom de famille de leur femme.

La spécificité dans le cadre de cette loi réside dans le fait que l’un ou l’autre des conjoints peut utiliser un nom d’usage composé. Celui-ci comporte son propre nom et celui de son conjoint. Mais dans ce cas, ce nouveau nom ne peut être séparé par des tirets ni être collé.

Qu’en est-il des enfants ?

Après votre mariage, votre enfant prendra systématiquement le nom de son père. Cela est valable si vous n’avez pas changé de nom. Comme vous pouvez vous en douter, il ne s’agit pas de la seule possibilité.

Comme notifié plus haut, les conjoints peuvent garder leurs noms ou les changer. Cela élargit les champs pour vos enfants. C’est vous qui décidez à leur naissance. Cependant, ils peuvent garder le nom de leur mère ou celui de leur père.

Si vous avez fusionné vos noms après votre mariage, ils peuvent également le porter. Dans ce cas précis, le nom composé ne doit aucunement être séparé par un tiret : un simple espace suffit. Une autre condition à respecter réside dans le fait que les noms doivent être inscrits sur les documents officiels dans l’ordre choisi antérieurement par les parents.

Les différentes options pour changer de nom après le mariage

Après le mariage, il existe différentes options pour changer de nom. Les choix sont nombreux et dépendent des lois de chaque pays ou région. Voici quelques-unes des possibilités les plus courantes :

L’option la plus populaire est celle du changement de nom par déclaration administrative. Dans ce cas, vous devez remplir un formulaire officiel et payer les frais requis. Une fois que votre demande est acceptée, vous recevrez une nouvelle pièce d’identité avec votre nouveau nom.

Certaines préfèrent opter pour l’ajout du nom de leur conjoint(e) à leur propre nom existant, formant ainsi un double-nom ou un nom composé. Cette démarche peut être effectuée lors du mariage lui-même ou ultérieurement.

Pour ceux qui souhaitent abandonner complètement leur ancien nom et adopter le nom de famille de leur partenaire, ils ont aussi cette option disponible dans certains pays ou régions.

Une autre possibilité consiste à utiliser un pseudonyme comme nouveau nom légal après le mariage. Cela peut être utile si vous souhaitez conserver votre identité professionnelle tout en ayant un nouveau patronyme personnel.

Il faut noter que certains pays autorisent aussi les couples mariés à choisir librement n’importe quelles combinaisons possibles entre leurs deux noms respectifs, qu’il s’agisse d’une permutation des prénoms ou d’un mélange des noms eux-mêmes.

Il faut souligner que chaque option a ses propres exigences légales et procédures administratives spécifiques qui varient d’un endroit à l’autre.

Conseils pratiques pour choisir son nouveau nom de famille après le mariage

Lorsqu’il s’agit de choisir son nouveau nom de famille après le mariage, il faut prendre en compte certains éléments pratiques. Voici quelques conseils pour vous guider dans cette décision importante :

Réfléchissez à vos motivations : Avant de prendre une décision, prenez le temps d’examiner les raisons qui vous poussent à changer de nom. Est-ce une question d’identité personnelle ? Souhaitez-vous créer une unité familiale avec votre conjoint(e) ? Comprendre vos motivations vous aidera à faire un choix éclairé.

Considérez l’impact sur votre vie professionnelle : Si vous avez déjà établi une carrière sous votre nom actuel, pensez aux implications que pourrait avoir un changement de nom sur votre identité professionnelle. Assurez-vous aussi que les certifications et licences professionnelles seront toujours valables avec votre nouveau nom.

Informez-vous sur la procédure légale dans votre pays ou région : Chaque pays a ses propres lois et réglementations concernant le changement de nom après le mariage. Renseignez-vous auprès des autorités compétentes pour connaître les démarches administratives nécessaires et respecter toutes les exigences légales.

Prenez en compte l’avis et les souhaits de votre conjoint(e) : La décision devrait être prise en concertation avec votre partenaire, étant donné qu’elle aura aussi un impact sur sa propre identité.

Pensez aux aspects pratiques du nouveau nom : Assurez-vous que le nouveau nom choisi soit facilement prononçable et mémorisable par tous ceux qui auront besoin de l’utiliser au quotidien (famille, amis, collègues, etc.). Évitez aussi les noms trop longs ou difficiles à écrire.

Prenez votre temps : il ne faut pas se précipiter dans cette décision. Prenez le temps de réfléchir et d’explorer toutes les options qui s’offrent à vous avant de faire un choix définitif.

En suivant ces conseils pratiques, vous pourrez choisir le nouveau nom de famille qui correspondra le mieux à vos aspirations personnelles et familiales après votre mariage. N’hésitez pas à consulter un professionnel du droit si besoin pour obtenir des conseils supplémentaires sur la procédure légale spécifique à votre pays ou région.