Comment tasser de la terre sans rouleau ?

tasser de la terre

Tasser la terre après les semis ou les plantations s’avère nécessaire. L’idée est d’éviter que les graines ne s’envolent pas ou ne soient pas dérangées par les arrosages et la pluie. Généralement, cette opération se réalise avec un rouleau. Ce dernier permet d’aplatir le sol en toute facilité. Cependant, il est possible que vous n’ayez pas ce matériel. Pour vous en sortir, voici comment vous pouvez tasser la terre sans ce dispositif de jardinage.

Tassement par moyens mécaniques

Pour tasser un sol sans rouleau, plusieurs autres moyens mécaniques permettent d’obtenir le même résultat.

A découvrir également : Les coupes courtes rasées pour les femmes : un look qui fait tourner les têtes !

Brouette lourdement chargée

Une brouette lourdement chargée est une excellente solution pour aplatir la terre. En effet, lorsque ce matériel de jardinage contient de nombreux débris, le poids très élevé agit sur le trajet qu’il emprunte. La roue laisse des traces qui montrent que le sol protège mieux les semis ou les plantations.

Pour cela, vous devez mettre du sable ou des cailloux dans votre brouette. Faites attention au volume de contenu pour éviter un écrasement trop profond. Cela pourrait empêcher les graines de germer correctement. Ensuite, traînez votre matériel tout le long de la zone ayant reçu de semence.

A lire en complément : Islam : pourquoi les heures de prière changent-elles ?

Houe plate

La houe plate constitue également un bon moyen pour tasser la terre. La particularité de cette solution est qu’elle permet de toucher des endroits précis. La stratégie consiste à enfoncer la partie plate de la lame pour aplatir le sol près de la surface.

Notez que cette technique est généralement destinée aux jeunes arbres nouvellement plantés. S’il s’agit de semis, ne forcez pas trop sur l’appui. Vous devez permettre à la graine de respirer normalement.

Pilon

Le pilon ressemble à un marteau-piqueur. Sa base est plate et vibrante et secoue la terre en dessous afin de la tasser. Ce matériel s’utilise souvent dans les grands projets de construction. Il est indispensable dans la formation des fondations de bâtiments et de coulage d’allées.

Puisque cette machine est une force brute, l’idéal est de l’employer avec précautions.

Tassement de la terre avec de l’eau

tasser de la terre

Utiliser l’eau dans un projet de compactage de sol est également une excellente idée. Bien qu’elle ne favorise pas une couche dure à la surface rapidement, elle permet d’avoir une densité parfaite. Voici les démarches à suivre.

Débarrasser les débris et aplanir le sol

La première étape pour tasser la terre avec l’eau est de vous débarrasser d’abord des débris. Ces derniers peuvent être :

  • des déchets de pelouse durs ;
  • des branches d’arbres ;
  • des pierres.

L’objectif est d’éviter que ces éléments empêchent le liquide d’entrer correctement dans le sol. Dès que vous avez terminé, aplanissez la terre avec un râteau. Utilisez le côté avant et l’arrière du matériel pour exécuter cette tâche.

Arroser la zone

L’étape suivante consiste à arroser la zone concernée. Faites recours à un tuyau d’arrosage doté d’une buse de pulvérisation que vous allez régler à basse pression. L’idée est d’éviter que la terre en surface se déplace avec les semences. L’infiltration peut aussi prendre un peu de temps.

Alors, mettez de l’eau de manière lente et régulière jusqu’à ce qu’une petite flaque d’eau commence à apparaître. Ensuite, attendez que le liquide entre dans le sol pendant une heure avant de reprendre le processus. Vous devez réaliser cette opération jusqu’à ce que l’eau ne puisse plus s’infiltrer dans le sol.

La durée cette répétition dépend de la porosité de votre jardin. Plus elle est faible, plus le drainage va prendre du temps.

Marcher sur la partie humide

La dernière étape de cette technique consiste à marcher sur la zone humide. Exercez votre poids sur les parties concernées pour mieux les tasser. Assurez-vous par contre que la semelle de votre botte ne déterre pas les graines. Utilisez une dameuse pour un meilleur résultat.

En résumé, pour effectuer un compactage de sol sans rouleau, différentes méthodes existent. Vous avez les techniques mécaniques et celle qui fait recours à l’eau. Peu importe l’astuce employée, cette opération de tassement est importante pour permettre aux racines des semis d’être en contact avec la terre.