Les vérifications intérieures du véhicule demandées à l’examen pratique du permis

Lors de la préparation à l’examen pratique du permis de conduire, il est essentiel de bien connaître les différentes vérifications intérieures du véhicule demandées par l’inspecteur. Ces contrôles sont cruciaux pour garantir la sécurité sur la route et assurer le bon fonctionnement du véhicule. Grâce aux explications issues de votre auto école et à la pratique régulière, vous serez en mesure de maîtriser ces vérifications pour obtenir votre permis B. Dans cet article, trouvez un guide complet sur ce que vous devez savoir.

Le tableau de bord et ses témoins lumineux

Le tableau de bord et ses témoins lumineux jouent un rôle essentiel lors de l’examen pratique du permis de conduire, car les candidats doivent démontrer leur capacité à identifier et à comprendre les indicateurs du tableau de bord, y compris les témoins lumineux d’avertissement. Passer le permis de conduire en ligne, c’est bénéficier d’une formation complète, durant laquelle les moniteurs vont vous apprendre à identifier ces indicateurs essentiels et à réagir de manière appropriée en cas de besoin.

A découvrir également : Webmail AC Versailles : se connecter à son compte

Ces indicateurs ont pour but de signaler au conducteur le niveau d’huile, de carburant ou encore le bon fonctionnement du système de freinage et de l’éclairage. Un témoin allumé peut indiquer un problème mécanique, électrique ou une insuffisance de liquide nécessitant une intervention.

  • Témoin de pression d’huile moteur : Il doit s’éteindre quelques secondes après le démarrage du moteur. S’il reste allumé, cela signale un problème de pression d’huile dans le circuit.
  • Témoin de charge batterie : Il doit également s’éteindre peu de temps après le démarrage. S’il reste allumé, cela peut indiquer un problème de charge de la batterie.
  • Témoin d’airbag : Le voyant doit s’éteindre après quelques secondes. S’il reste allumé, cela signale un problème avec le système d’airbag.

La ceinture de sécurité

Il est primordial de vérifier le bon fonctionnement de sa ceinture de sécurité avant de prendre la route. Assurez-vous que celle-ci soit bien ajustée et ne présente pas de déchirures ou de signes d’usure. Vous devez également vous assurer que la ceinture se bloque correctement lorsqu’elle est tirée brusquement vers l’avant. L’inspecteur vérifiera cette étape lors de l’examen pratique du permis de conduire.

A lire aussi : Les erreurs à éviter avec un poste à souder

Les appuis-tête

Les appuis-tête sont conçus pour soutenir la tête en cas d’accident et éviter les blessures cervicales graves. Veillez à ce qu’ils soient bien réglés selon votre taille et positionnés à une hauteur appropriée. Ils doivent être ajustés de sorte que le sommet de l’appui-tête atteigne le haut du crâne pour offrir un soutien optimal.

Le réglage des rétroviseurs

Le conducteur doit pouvoir avoir une vision claire et précise de son environnement immédiat grâce aux rétroviseurs intérieur et extérieurs. Il est important de régler ces derniers avant de prendre la route, afin d’éviter les angles morts et de faciliter les manœuvres sur la chaussée. Voici quelques conseils pour un réglage optimal :

  • Rétroviseur intérieur : Il doit être orienté de manière à voir l’ensemble de la lunette arrière.
  • Rétroviseurs extérieurs : Ils doivent être ajustés de manière à ce que la carrosserie du véhicule soit visible dans le champ de vision, mais ne prenne pas trop de place, donnant au conducteur une vue dégagée sur les voies adjacentes et les autres usagers.

Vérification des commandes et équipements

L’examen pratique du permis de conduire demande également aux candidats de vérifier les différents dispositifs et équipements du véhicule avant de commencer leur parcours sur route.

La commande des feux

Le conducteur doit être en mesure de maîtriser l’utilisation des feux de position, croisement, route, clignotants et feux de détresse lors de l’examen pratique. Il est donc nécessaire de s’assurer du fonctionnement de ces dispositifs avant de prendre la route.

Les essuie-glaces et le lave-glace

En cas de pluie ou de mauvais temps, il est important de s’assurer du bon état de fonctionnement des essuie-glaces et du système de lave-glace. Il faut vérifier que les balais ne soient pas usés et que le réservoir de liquide lave-glace soit rempli.

Le système de chauffage et de ventilation

Un bon confort de conduite dépend également du réglage du chauffage et de la ventilation à l’intérieur du véhicule. Le candidat doit savoir utiliser ces commandes et être en mesure de diriger l’air vers les vitres pour éviter la buée, ou vers les passagers pour leur confort.

Pour conclure, se présenter à l’examen pratique du permis de conduire requiert une connaissance approfondie des vérifications intérieures du véhicule et une maîtrise de leur réalisation. En suivant les conseils de votre auto école et en pratiquant régulièrement ces contrôles, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir votre permis B et développer par la suite des compétences solides et sûres sur la route.