Logo de la Confédération générale du travail

Logo de la Confédération générale du travail

Vous avez sans aucun doute déjà entendu parler de la CGT, la Confédération générale du travail, qui s’adonne à faire grève au nom des droits des travailleurs. Le logo de la Confédération générale du travail en rouge avec l’inscription CGT incarne le combat de la CGT au quotidien.

Qu’est-ce que la confédération générale du travail ?

La CGT est un syndicat français qui fait du syndicalisme un moyen d’action pour défendre les intérêts de ses adhérents. 

A lire aussi : Gestion des risques liés au commerce électronique

La CGT est un syndicat français

La CGT hérite d’une histoire séculaire née de la volonté des salariés de s’organiser de manière collective et durable grâce au syndicalisme pour défendre des intérêts communs face à l’oppression et à l’exploitation. Ceci permet donc l’avènement d’un nouveau monde pour conquérir des droits nouveaux et les faire valoir de la meilleure des manières possibles, c’est-à-dire dans une lutte collective. La CGT aspire à un monde plus juste et donne des possibilités d’y parvenir par le biais de l’action syndicale.

Le syndicat de la CGT est fondé sur deux dimensions : professionnelles et géographiques. La CGT s’est constituée durant l’histoire autour d’une conception de solidarité entre tous les salariés. Ceci permet en conséquence de combiner l’ancrage dans l’entreprise avec l’environnement territorial afin de donner plus de poids et plus de crédits au syndicat de la CGT.

A lire également : Formation : comment devenir peintre en bâtiment ?

Les congrès du syndicat de la CGT

Un congrès est un événement fondamental dans la vie d’un syndicat. Le prochain congrès du syndicat français, la CGT, aura lieu à la fin du mois de février prochain à Clermont-Ferrand. 

Les modes d’action de la CGT

La CGT dans le syndicalisme français fait partie des syndicats qui apprécie le plus organiser des manifestations de grande ampleur en faisant des grèves. En effet, la CGT organise régulièrement des grèves face à des projets de loi qui sont jugés contraire aux intérêts des salariés qu’elle défend, notamment les syndiqués CGT. Les syndiqués CGT manifestent aussi souvent pour revaloriser les salaires, ce que l’on peut voir en l’occurrence, en ce moment en pleine période d’inflation. C’est pour cela qu’ils portent un logo CGT sur eux.

À cet égard, la fédération CGT des services publics a déposé un préavis de grève pour le mois de janvier prochain. Sans compter le prochain mouvement de grève contre la retraite à 65 ans proposé par le Président de la République française qui souhaite la modifier. La grève pour les retraites est souvent d’une ampleur nationale.

Logo de la Confédération générale du travail

Que représente le logo CGT ?

Le syndicat de la CGT offre la possibilité de basculer dans la lutte collective avec un logo incarnant leur lutte.

Le logo de la CGT incarne certaines valeurs véhiculées par le syndicat. En effet, les valeurs de la CGT sont :

  • le respect
  • la tolérance
  • l’écoute
  • les valeurs démocratiques

Les adhérents de la CGT

Le syndicat de la CGT invite tous les travailleurs de la fédération à prendre pleinement leur place dans l’activité syndicale pour s’y investir. Le syndicat de la CGT revendique presque 700 000 adhérents qui ont pour volonté d’améliorer la situation de tous, en permanence. La CGT se construit grâce à la participation active de ses syndiqués. Les syndiqués de la fédération de CGT sont riches de leur diversité au sens où il y a des personnes de divers horizons.

Chaque personne syndiquée, c’est-à-dire chaque adhérent, peut prendre le logo de la CGT pour témoigner de son syndicalisme. Tous les salariés ont le droit de se syndiquer chez la CGT afin de participer à la vie et au fonctionnement de ce syndicat à la condition de s’acquitter d’une cotisation.

Le logo de la CGT fièrement affiché par les salariés syndiqués CGT

En France, avec la CFDT, le syndicat français CGT fait partie des syndicats les plus importants. À l’échelle nationale, elle prône l’union des salariés sous sa bannière. Le logo de la CGT est donc un moyen pour les adhérents de la CGT de signifier leur appartenance au syndicat français, la CGT. En l’occurrence, dans les entreprises, vous constaterez souvent des salariés porter le logo de la CGT pour signifier leur appartenance.

L’histoire et l’évolution du logo CGT

Le logo de la CGT a connu plusieurs évolutions depuis sa création. Voici l’histoire et l’évolution du logo.

Le syndicat français, la Confédération générale des travailleurs, est né le 23 septembre 1895 à Limoges avec Émile Pouget comme secrétaire général. Le premier journal de la CGT s’appelle La Voix des travailleurs, créé en 1900. C’est donc en cette période que le premier emblème officiel voit le jour : un homme brandissant une bannière rouge surmontée d’un poing fermé.

Deux ans plus tard, lors du congrès national tenu en décembre 1902 à Saint-Étienne (Loire), les délégués adoptèrent un nouveau symbole qui deviendra par la suite celui de toute la structure confédérale : un globe terrestre graduellement colorié aux couleurs nationales jusqu’à porter complètement, ce qui indique l’extension planétaire des luttes ouvrières et une flamme au-dessus pour symboliser les aspirations sociales.

En juillet 1921, le siège social déménagea Place Lenoir dans le 18e arrondissement parisien. Les premiers locaux étaient sous-tendus par une arche dont on retrouve des éléments dans nos bureaux actuels rue Lafayette mais aussi dans notre centre international de séjour situé boulevard Jourdan à Paris 13e. Cette arche fut symbolisée par deux gaules croisées qui encadraient désormais la planète et la flamme.

Le logo sera modernisé en 1964, sous l’impulsion d’une nouvelle génération de militants. La planète est agrandie et prend une place plus importante dans le logo, toujours entourée du sigle CGT avec les deux barres transversales verticales coupant tous les traits des lettres C-G-T pour figurer l’unité.

En 1982, cette version était à son tour remplacée par un nouveau dessin : un poing fermé tenant une rose (symbole traditionnel du mouvement socialiste). Le tout surmonté de la mention ‘CGT’.

En 1995, le 50e anniversaire de la libération inspirera un rafraîchissement graphique où la pancarte « Syndicat libre » sera ajoutée à droite du dessin initial afin notamment de rappeler que les syndicalistes ont joué un rôle déterminant lors des combats pour libérer notre pays durant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis sa création jusqu’à ce jour, le logo de la CGT a subi plusieurs modifications sans jamais perdre son essence sociale originelle.

Les controverses autour du logo de la CGT

Malgré son ancienneté et sa constante évolution, le logo de la CGT a souvent fait l’objet de controverses. En effet, certains y voient un symbole de division plutôt qu’un outil d’unité.

Une première controverse émane du choix initial des couleurs utilisées dans le logo : le rouge et le noir. Ces deux couleurs sont liées à une histoire sanglante pour beaucoup, car elles ont été utilisées par les anarchistes espagnols lors des combats pour la République durant la guerre civile en Espagne. Pourtant, ces mêmes couleurs ont aussi longtemps été associées au mouvement ouvrier international depuis les années 1880. Après la modification du logo en 1982 avec l’ajout d’une rose tenant lieu d’une flamme symbolisant tout à la fois l’action directe, la lutte sociale et le pacifisme révolutionnaire propre aux courants libertaires qui refusent toute violence mais défendent néanmoins une transformation radicale de la société capitaliste actuelle, plusieurs sections syndicales internationales se sont questionnées sur cette association entre socialisme et pacifisme.

Plusieurs critiques ont aussi reproché à ce nouveau logo un manque d’inclusivité dans ses signifiants culturels. En effet, il porte traditionnellement un poing fermé comme symbole principal qui ne peut être compris que par ceux qui connaissent bien les codes historiques propres au monde ouvrier militant, comme les drapeaux rouges agités contre les patrons capitalistiques.

Certains militants plus jeunes considèrent que ce logotype est trop figé dans son symbolisme socialiste et que cela ne permet pas de renouveler l’image du syndicat. Ils préconisent une réflexion sur la modernisation de ce symbole, qui inclurait peut-être des couleurs plus vives et un graphisme plus dynamique.

Le logo de la CGT est un symbole historique fort pour les travailleurs, mais il suscite aussi des débats sur sa signification et son adaptation aux nouvelles réalités sociétales. Le principal enjeu étant d’éviter toute récupération politique ou idéologique abusive tout en offrant une représentation positive à la fois inclusive et moderne pour tous ses adhérents comme pour les citoyens lambda dans leur quête d’information sur cette organisation syndicale majeure.