Islam : pourquoi les heures de prière changent-elles ?

Les prières sont d’une importance capitale pour les fidèles musulmans. Les Sunnites doivent en faire 5 par jour. Mais les heures précises pour faire ces prières peuvent varier pour de nombreuses raisons. Découvrons ensemble ce qu’il en est réellement de l’origine de ces variations.

Des horaires différents pour chaque branche de l’Islam

Les heures de prières en Islam peuvent être différentes d’un pays à un autre. Dans de nombreux cas, les horaires pour faire les prières varient même d’une ville à une autre. Les mêmes mosquées d’une même ville peuvent même choisir différentes heures pour pratiquer les 5 prières de l’Islam. La principale cause de ces variations des heures de prières de l’Islam est le cycle du soleil. Les prières de l’Islam doivent être faites dans des créneaux horaires définis par la position du soleil.

A voir aussi : Aide aux économies d'énergie : état des lieux

Mais avant d’entrer dans les détails des correspondances des positions du soleil avec les heures de prières de l’Islam, il est utile de parler de ses branches. La religion islamique est divisée en deux branches principales : le sunnisme et le chiisme. La grande majorité des pratiquants musulmans sont des sunnites. D’après de nombreuses sources, les chiites représentent 10% des adeptes de l’Islam. Il est utile de noter que les pratiques ne sont pas les mêmes dans ces deux branches.

Le soleil définit les heures de prières en Islam

Les heures de prières évoquées dans le présent article sont celles des cinq prières de l’Islam sunnite. S’il peut y avoir tellement de confusion à propos des heures exactes de la journée où il faut faire les prières c’est parce que ces créneaux sont définis par rapport aux positions du soleil pendant 24 heures.

A découvrir également : Arthur Jugnot : biographie de l'acteur, metteur en scène et producteur français

Naturellement, les heures de l’aube, du zénith et du coucher du soleil ne sont pas les mêmes dans toutes les villes du monde. Pourtant les heures de prières de l’Islam dépendent d’elles. Par ailleurs, il peut exister quelques confusions comme l’existence de deux types d’aubes : l’aube trompeuse et l’aube véridique.

La prière du matin ou salat sobh ou fajr

Le fajr est la première prière que font tous les fidèles musulmans chaque matin. Elle doit être faite à partir de l’apparition des premières de l’aube jusqu’à l’apparition des premières lueurs du soleil. Ici, l’aube trompeuse, après laquelle la nuit revient, est à distinguer de la vraie aube. La lueur blanche produite par l’aube véridique s’étend sur toute la ligne de l’horizon, elle ne disparaît qu’à l’arrivée du soleil.

Les deux prières de la journée : dhohr et ‘asr

Le créneau horaire pour la deuxième prière de la journée n’est pas très problématique. Il suffit d’attendre que le soleil ait dépassé le zénith et prenne sa direction vers le couchant. La deuxième prière de la journée ou dhohr doit être faite avant que l’ombre d’un objet mesure la même taille que l’objet lui-même. Après le dhohr commence directement le ‘asr qui s’arrête quand l’ombre d’un objet fait deux fois sa taille.

Les deux dernières prières de l’Islam

La quatrième prière ou maghrib doit être faite après que le soleil ait totalement disparu sous l’horizon. Quand la lueur rouge du soleil aura complètement disparu, le créneau de la quatrième prière est clos. Le ‘châ ou la cinquième prière se fait à la tombée de la nuit. Vraisemblablement une ou deux heures après la fin du Maghrib. Cette cinquième prière doit être achevée avant l’arrivée de l’aube.

Plusieurs méthodes pour la fixation des heures des prières

Force est de constater qu’il est tout simplement impossible d’avoir les mêmes heures de prières dans les différents pays où se pratique l’Islam. Le soleil ne se lève ni se couche aux mêmes heures dans les différents pays du globe. Un certain consensus doit ainsi être établi et ce n’est pas faute d’essayer. Pour ne parler que de la France, les fidèles musulmans peuvent suivre l’une ou l’autre des méthodes de calcul de deux fédérations : les Musulmans de France (MF) et la Grande Mosquée de Paris.

Ces deux institutions ont trouvé des méthodes pour déterminer les heures exactes pour les prières de l’aube et du soir. Leurs méthodes reposent toutes sur l’utilisation des degrés de latitude. Néanmoins, elles n’utilisent pas les mêmes degrés. L’APBIF a également émis quelques méthodes de calcul des heures de prières de l’Islam. Malgré tout, les tentatives de trouver un consensus pour uniformiser les heures de prières n’ont pas réellement abouti.

Quelles heures sont les plus fiables ?

A vrai dire, aucune des méthodes utilisées pour le calcul des heures de prières en Islam n’est erronée. Pour être sûr de ne pas vous tromper, surtout pendant les jours du ramadan, il est utile de vous fier aux indications de nombreux sites spécialisés. Ces sites internet locaux indiquent les heures de prières exactes dans la région.

Dans le cas où vous voyagez dans un autre pays comme le Maroc, vous pouvez vous renseigner auprès de ce type de sites fournissant les heures de prières officielles. Comme évoqué précédemment, les mosquées d’une même ville peuvent avoir leurs propres habitudes, il est utile de vous renseigner au préalable si vous êtes en déplacement.